De quoi s'agit-il?
Les troubles envahissants du développement (TED) sont des troubles neurologiques qui causent des anomalies du développement. Les personnes atteintes d’un TED présentent des difficultés sur les plans de la communication, des habiletés sociales et de l’apprentissage.


Caractéristiques
Les enfants qui présentent un TED se développent différemment et à un rythme différent des autres enfants de leur âge en ce qui a trait à leurs habiletés langagières, sociales, intellectuelles et motrices. Le degré auquel chacun de ces domaines est atteint varie selon l’individu. Il y a donc beaucoup d’hétérogénéité dans la manifestation des caractéristiques des enfants présentant un TED.  Les caractéristiques suivantes peuvent être présentes ou non, à des degrés variables, d'après les critères diagnostiques du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-V) de l’Association américaine de psychiatrie:


  •     Un déficit majeur de la communication sociale et les interactions sociales dans plusieurs contextes.

  •     Des champs d'intérêt, des habitudes de vie et d'activité restreintes et répétitives.

  •     Les symptômes se présentent dans les premières étapes du développement.

  •     Les symptômes ont des conséquences médicales significatives sur les habiletés sociales, les obsessions ou d'autres sphères importantes de la vie quotidienne.

  •     Les comportements dérangeants ne peuvent pas être expliqués par une déficience intellectuelle ou un retard généralisé du développement.  Toutefois, il est fréquent que le trouble du spectre autiste soit diagnostiqué avec une déficience intellectuelle.  



Les niveaux des troubles du spectre de l'autisme

Niveaux Volet communicationVolet comportement
Niveau 1Sans support en place, le déficit de la communication sociale cause des problèmes majeurs.  Il a de la difficulté à interagir socialement puisqu'il a des comportements atypiques et ne paraît pas intéressé aux autres.L'individu atteint a des comportements inflexibles, de la difficulté à changer d'activité et des problèmes d'organisation en vieillissant.
Niveau 2Même avec du support en place, il a un déficit important de la communication sociale verbale et non verbale. Il prend rarement des initiatives au niveau des interactions sociales et sa réponse à une initiative de quelqu'un d'autre est limitée ou atypique.L'individu atteint a des comportements inflexibles et répétitifs, de la difficulté à gérer le changement et de l'anxiété dans plusieurs sphères de la vie.
Niveau 3 Un déficit majeur au niveau de la communication sociale verbale et non verbale entraîne une incapacité de fonctionner, une initiative au niveau des interactions sociales très limitées et sa réponse à une initiative de quelqu'un d'autre est au minimum.

L'individu atteint a des comportements inflexibles et répétitifs, de la difficulté extrême à gérer le changement et de l'anxiété majeure dans toutes les sphères de la vie.

* traduction libre du DSM-V




Comment pouvons-nous vous aider?


  •     En évaluant, de façon formelle ou informelle, les composantes suivantes du langage, sur les plans réceptif et expressif, et en déterminant lesquelles sont atteintes:

- phonologie (les sons et leur organisation à l'intérieur des mots)
- sémantique (le vocabulaire, la signification des mots)
- morphologie (les marques grammaticales modifiant les mots)
- syntaxe (l’organisation des mots dans la phrase)
- pragmatique (l’utilisation du langage de façon fonctionnelle et adaptée)

  •     En ciblant des objectifs d’intervention qui sont réalisables et fonctionnels et qui tiennent compte des forces, des faiblesses et des besoins de l’individu.

  •     En préconisant les méthodes de communication suppléante et alternative, le cas échéant (p.ex. gestes ou signes ; système de communication par échange d’images (PECS) ; appareil à sortie vocale, etc.)

  •     En favorisant les vocalisations et l’expression verbale, le cas échéant (p.ex. travailler l’imitation de sons, l’emploi de mots isolés, la morphosyntaxe, le discours, etc.)

  •     En choisissant et en adoptant une ou plusieurs approches thérapeutiques (p.ex.  l’analyse comportementale appliquée, l'approche interactive « Floor Time », etc.) selon les besoins et les forces du client

  •     En offrant à l’individu ou à ses parents des stratégies et des exercices pour travailler les différentes composantes du langage qui sont atteintes.

  •     En créant une atmosphère chaleureuse, motivante et encourageante afin de maximiser la participation  et l’engagement de l’individu


Références
American Psychiatric Association: Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorder, Fifth Edition, Arlington, VA, American Psychiatric Association, 2013.
National Research Council (2001). Educating Children with Autism, Washington, DC, National Academy Press.
LANDY, S. Autism : Symptoms, Causes, Assessment, and Treatment. Tiré de http://www.autism.net/content/view/194/651/ le 29 septembre 2009.
LUSSIER, F., FLESSAS, J. (2001). Neuropsychologie de l’enfant, Paris, Dunod.
www.autismefranco.ca
www.autisme.qc.ca
www.autism.net
www.autismsocietycanada.ca/index_f.html
www.exploringautism.org