De quoi s’agit-il?

 

Lorsque l'on indique qu'une personne présente une déglutition atypique, cela signifie que cette personne avale en exerçant une pression avec sa langue vers l'avant soit vers  les dents (incisives) supérieures et/ou inférieures. On emploie aussi le terme protrusion linguale pour décrire ce mouvement de la langue. Cette façon d’avaler avec une position de la langue vers l'avant est considérée normale chez les bébés et chez les enfants. Une déglutition typique à maturité se produit avec le bout de la langue en contact avec les alvéoles (la partie juste derrière les dents supérieures).  De plus, très souvent, chez les personnes qui présentent une déglutition atypique ou encore une protrusion linguale, la position de la langue au repos est aussi en contact avec les dents plutôt que sur les alvéoles, vers le haut.  

 

Caractéristiques

  • Typiquement, le développement de la déglutition atteint sa maturité vers l’âge de 7 ans. 
  • Une déglutition atypique et une position de la langue au repos qui exerce une pression sur les dents peuvent  interférer avec l'éruption des dents et ainsi contribuer au développement d'une malocclusion et à un mauvais positionnement des dents ainsi qu'à une production des sons avec la langue entre les dents.
  • Une faible force des lèvres est souvent présente chez les personnes qui présentent une difficulté avec le positionnement de la langue au repos ainsi qu'une déglutition atypique.  
  • Des habitudes telles sucer ses doigts, son pouce, ses lèvres ou ses dents peuvent aussi influencer le développement de la dentition.  
  • Un positionnement de la langue vers l'avant peut être relié à des raisons structurelles qui par exemple bloquent partiellement nos voies respiratoires dans le fond de la bouche (p. ex. hypertrophies des amygdales ou des adénoïdes, un blocage au niveau du nez, un positionnement haut de la partie postérieure de la langue, un Ramus mandibulaire court ou un long palais mou).  Ces personnes semblent  donc contraintes d'adopter une position de la langue vers l'avant afin de dégager les voies respiratoires.

 

Comment pouvons-nous vous aider?

 

  • La déglutition, la position de la langue et des lèvres au repos peuvent être évaluées par un orthophoniste.
  • La position de la langue au repos ainsi que la déglutition atypique peuvent être corrigées par de la thérapie appelée thérapie myofonctionnelle.
  • Suite à une évaluation complète, une thérapie myofonctionnelle peut être recommandée.
  • Typiquement la thérapie se fait à partir de l'âge de 8 ans.  Toutefois, certains enfants plus jeunes peuvent bénéficier d'interventions. Il est nécessaire que le client soit motivé et coopératif. Il n'y a pas d'âge limite pour commencer une thérapie.
  • Si le client à l'habitude de sucer son pouce, ses doigts ou encore qu’il mord ses lèvres, l'intervention se concentrera d'abord sur l'élimination de ces comportements.
  • Suite à l'évaluation, l'intervention pourrait être repoussée s'il est nécessaire par exemple, de remédier à des conditions médicales telles une hypertrophie des amygdales et/ou des adénoïdes, des allergies ou encore si certains traitements orthodontiques sont en cours.

 

 

Références

www.famillesdaujourdhui.com 

www.asha.org